Platine N°149 : Grand Theft Auto III

Trophées
178 vues
2 Commentaires

L’année 2024 commence à peine et mon 2nd platine de l’année tombe enfin sur le mythique Grand Theft Auto III (GTA 3) dans sa version PS2 compatible PS4 mise en ligne sur le store de Sony et fraîchement retiré depuis la sortie de la version « Definitive »…

GTA III, le premier GTA en 3D

Grand Theft Auto III est un jeu sorti initialement sur PS2 en 2001 et il est le premier GTA a passer en 3D et c’est mon premier GTA à moi et j’en étais fier ! J’avais pu jouer chez des amis à GTA 2 ou GTA London mais je ne l’ai malheureusement jamais possédé et je doit aussi avouer que la vue de dessus n’est pas spécialement très agréable de plus qu’à cette époque une majorité de jeux étaient dans leur langue d’origine, soit en anglais… barrière de la langue, fatale et triste 😓

GTA III, en 2024, ça donne quoi ?!

Dans sa version PS2, je dois reconnaître que le jeu n’a tout de même pas si mal vieillit ! Le jeu est esthétiquement agréable et reste très sympa à jouer … Mais ! Oui, il y a bien un, mais… l’interface adaptée au téléviseur 4/3 de l’époque n’est pas conçu pour nos 19/9 ou 19/10 voir pour certains 21/9, celle-ci se déforme et l’affichage du HUD prend une partie très grosse de l’écran à un point où parfois il est compliqué de voir devant soi…

Il reste également une partie liée au gameplay, je m’explique, nous sommes en 2024 (bien vu captain obvious) et les codes du jeu vidéo ont bien évolué depuis, l’industrie vidéoludique a rendu l’accessibilité aux joueurs, qu’ils soient novices ou non, bien plus simple. On a fourni aux joueurs des contrôles ergonomiques, des outils pour se repérer facilement, des indications diverses et variées… et là… bah rien de tout ça !

Commençons par les touches, aujourd’hui pour accélérer, on presse le bouton R2, ici, c’est bien la croix  (X) qui sert d’accélérateur, difficile d’avoir une accélération précise, mais rappelez vous (vous les vieux) on y arrivait ! Il en va de même pour le stick droit qui ne gère … rien … et la caméra alors ? Presse le bouton L1 pour regarder devant toi 😬 et là dans le feu de l’action, caméra aux fraises, décès et on recommence !

Je taille les contrôles, mais bon on s’habitue et au final, le jeu se laisse prendre en main au bout d’un certain temps.

Parlons ensuite de map et mini-map ! … Et bien, il n’y à pas de map … Fin ! Et oui, pas encore la norme de l’avoir dans le menu, on l’avait format papier dans la boite !! La mini-map, le strict minimum, la connaissance de la carte est un point essentiel dans le jeu, tu apprends celle-ci, tu te l’incorpore dans la mémoire pas comme aujourd’hui où l’on se contente de suivre le chemin dicté par le GPS intégré, on fait ça à la dure, comme de vrai g@mers des années 2000 !

La suite ! Ce GTA ne passerait pas en 2024, les missions sont assez simples, mission FedEx, explose une voiture, dégomme un PNJ, rien de fou à vrai dire, mais je suis toujours dans une réflexion de joueur de 2024, avec des attentes de AAA qui nous donne tellement plus… cependant dois-je rappeler qu’en 201, soit il y a 23 ans, c’était l’unique jeu à proposer ce type de contenus et on était hypé de fou !!

Il faut donc prendre ce jeu dans son contexte (hors du fait que ce soit un GTA et que seul le titre fait frémir certains), c’est un jeu qui avait une rejouabilité et une liberté infinie et donc pour l’époque, on était content d’avoir eu ce jeu et de le recommencer en boucle et ainsi retourner chercher Misty avec un carrosse différent à chaque fois ! Même si ce GTA est ce qu’il est, il est ma madeleine de Proust, qui sent bon avec un goût de « reviensy » tellement cher à mon coté nostalgique que tous les défauts qu’il puisse possédé sont assez effacés !

Je te pardonne GTA 3 de m’avoir fait souffrir sur ce platine avec tes missions un peu tendu par moment, mais je t’aime bien au final 😊… enfin, je t’ai toujours aimé ! (psssst … je préfère Vice City.. mais ne lui dites pas, il pourrait se vexer)

Et le platine ? Facile, moyen ou difficile ?

Rentrons dans le cœur du sujet GTA 3, dans sa version PS2, n’est pas compliqué, il possède quelques trophées un peu long, car le 100% du jeu est demandé, mais en soit un platine possible à obtenir pour une personne ayant l’habitude de tenir une manette.

Je situerai la difficulté autour des 5/10, car il requiert de la méthode et un peu d’agilité et de précision. Pour les collectables, je vous conseille le guide (prochainement dispo) et de même pour le 100%.

Je n’ai pas rencontré de difficulté au point de me faire lâcher la manette de frustration, mais comme je l’ai plusieurs fois dit, c’est un jeu de cœur et possiblement, cette nostalgie particulière peut affecter mon jugement.

Grand Theft Auto III est un titre, qui malgré les années, saura séduire par son univers et son histoire. Il fait partie des jeux mythique qui ont fait l’univers et le succès de Rockstar Games. Je le recommande cependant aux joueurs passionnés uniquement en dépit de ses codes du jeu vidéo relativement dépassés.

Difficulté Platine

5/10

Points positifs :
  • Un pilier du JV
  • Des graphismes toujours corrects
  • Une durée de vie intéressante
  • Une rejouabilité infini
  • Des musiques iconiques
Points négatifs :
  • Un protagoniste muet
  • Une caméra capricieuse
  • Des contrôles des années 2000
  • Aucune aide ou assistance in game
  • Jeu court en ligne droite
Tags: Grand Theft Auto III
Le jeu
Articles populaires
Nos guides

2 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer